Casino en ligne Suisse : combien de suisses ne veulent pas de la nouvelle législation ?



En janvier 2018, les nouvelles lois sur les jeux devraient entrer en vigueur, mais elles pourraient être retardées si 50 000 signatures sont recueillies auprès de citoyens suisses qui s'opposent à la loi.

Selon la loi suisse, c'est ce qui est nécessaire pour lancer un référendum. Les parties commenceront officiellement à recueillir des signatures le 10 octobre et, conformément à la loi, elles disposeront d'un délai de 100 jours pour les recueillir toutes. Les principaux opposants à cette nouvelle législation sur les jeux de hasard et d’argent avancent notamment que cette loi :
  • est peu claire en ce qui concerne les opérateurs étrangers
  • est beaucoup trop stricte avec ces derniers

Vers une nouvelle loi plus moderne

Le journal Gambling Insider et d'autres médias rapportent que les députés suisses ont ouvert la voie à de nouvelles lois sur l'impôt sur les jeux en votant pour abolir leurs anciennes lois sur les jeux, afin de consolider leurs recettes fiscales en une seule loi moderne traitant des nouveaux marchés en ligne.

Cependant, apprend-on en parcourant le site spécialisé http://www.casinoenlignesuisse.xyz, de nombreux suisses n’acceptent pas cette nouvelle législation, qu’il jugent obscure et trop contraignante en ce qui concerne les casinos en ligne dont les propriétaires sont étrangers.